LE PRESIDENT FRANCAIS FRANCOIS HOLLANDE EN TRANSIT AU CAMEROUN

François Hollande de passage au Cameroun ce jour 03 juillet 2015 pour une visite de courtoisie de 5h de temps. On l’aura comprit il ne s’agit en aucun cas d’une visite de travail. Toutefois, une visite qui mobilise toute la société camerounaise, pour un président en transit.

Le 3 juillet 2015 a 16h30, le Cameroun aura, selon le bord où l’on se situe, le privilège d’accueillir le président de la république française François Hollande pour une visite d’Etat de quelques heures.

Pour rappel, dernier président à avoir foulé le sol camerounais n’est autre que l’ancien président Jacques Chirac en 2001.

Il faut donc dire que depuis le temps les relations franco-camerounaises n’ont eu de cesse de se distancier.

Que ce soit lors des différentes manifestations, ou sur le plan médiatique, la France a essuyer de vives critiques de la part du Cameroun. Nous avons pu assister à un combat entre medias des deux pays suites aux articles qui y étaient rédigés à l’encontre du Cameroun et de son pouvoir. On a frôlé l’incident diplomatique et d’ailleurs…

Cette visite a été préparée à l’avance par la venue au Cameroun des différents poids lourds français que sont Laurent Fabius ministre des affaires étrangères du gouvernement actuel.

Entre euphorie et déception, la visite du président Hollande a de quoi susciter des interrogations au vue du timing accordé au président Paul Biya.

A quoi servira t-elle cette visite, au juste pour nous citoyens camerounais ? Quelles en seront les retombées ?

Bénéficierons nous de plus de visa pour nous rendre en France ?

Les questions des Droits Humains seront elles évoquées ? Que comprendre de cette visite alors ?

Bien entendu elle n’est purement que politique. Il s’agit surtout de réchauffer le climat politique entre la France et le Cameroun.

En outre, cela n’est pas un séjour dans les règles de l’art contrairement à ce que plusieurs personnalités auraient sans doute souhaitée, Hollande sera juste en transit au Cameroun.

Or, il faut bien le dire, il y a une nécessite pour les camerounais de pouvoir avoir des réponses face aux interrogations qui sont les leurs vis a vis de la France.

Questions sur les droits de l’homme notamment. La France représente dans le monde le pays des droits de l’homme. Il aurait été judicieux que le président Hollande au delà des questions économiques et politiques puissent se poser un instant pour rencontrer les défenseurs de Droits Humains et s’enquérir de la situation qui est la leur.

Poser la question des Droits de l’Homme sur la table ne remet pas en question la souveraineté d’un Etat surtout si il n’aurait s’agit que d’une rencontre en aparté avec les différents activistes en la matière mais connu de tous.

Pour un voyage de 5h de temps, il faut avouer que sans lire dans une boule de cristal ou quoique se soit d’autres, rien ne sera fait de ce côte là.

Il y a bien entendu plus important dans le monde que les Droits de l’Homme. Mais nous avons bien vu qu’à cause de la menace terroriste qui existe, les fondements d’une société peuvent très vite être remis en question. Rien n’est à négliger mais en toute chose il y a une certaine complémentarité.

Pour la communauté LGBT, rencontrer le président français Hollande aurait été pour le combat qui est le leur un véritable soutien. C’est sur, cela serait perçu comme un message pour la dépénalisation de l’homosexualité, qui reste un sujet qui déchaine les passions au Cameroun.

Mais il n’en demeure pas moins que l’Afrique en général et le Cameroun en particulier doivent être mis face à leurs responsabilités, celles d’assurer entre autres à tous ses citoyens sans distinction aucune une certaine égalité devant la loi.

On l’aura comprit, il ne faut pas froisser davantage l’ami camerounais, quitte à délaisser, mettre de côté la question des Droits Humains, et de façon spécifique celle de la dépénalisation de l’homosexualité.

Cependant il commence à avoir un ras le bol de tous ses communiqués venus de l’occident pour défendre la communauté LGBT lorsqu’elle est froissée dans son estime propre. L’occasion est fort belle pour passer un message fort en faveur du respect des minorités.

Défendre la cause des LGBT ne fait pas pour autant de vous un homosexuel-le, le président Hollande l’a si bien démontré en portant à bras le corps son projet sur le mariage pour tous en France. Il s’agit juste de sécuriser la vie des uns et des autres peu importe leur bord.

Le Cameroun n’est pas à ce stade, et ce n est guère une priorité. Le plus important est de pouvoir dépénaliser l’homosexualité, et un soutien d’Hollande aurait fait du bien à cette communauté qui peine à s’affirmer de peur de subir de la part des autorités des menaces concrètes.

Lorsqu’on est en transit, il vous est impossible de faire quoique se soit. Le temps vous est compté. Les priorités sont toutes autres. Et se sont pour la plupart du temps les plus faibles qui trinque. Alors Hollande, quel est donc l’objet de votre transit au Cameroun ?

amitié france-cameroun
amitié france-cameroun
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s