ENTRETIEN SPECIAL: Joseph AYISSI nous parle de sa marque « WAZAL »

Passionné de mode et d’écriture, deux univers qui demandent tout autant d’attention l’un comme l’autre, Wazal Ayissi,ce jeune Franco-Camerounais a bien voulu partager avec nous ces deux mondes dans lesquels il évolue. Qui est-il? Que fait-il? Comment en est-il arrivé là? @socialmediacameroun vous donne quelques éléments de réponse.

25593451_10213984793829892_1338224501_n
Wazal Ayissi

 

Wazal Ayissi :Bonjour je me présente ayissi créateur de  la marque wazal styliste et écrivain.

Social Media Cameroun :Bonjour, dites-nous wazal, Comment peut-on être tout aussi passionné par deux univers si différents?

 

Wazal Ayissi : Tout d’abord je vous remercie de m’avoir accordé cette interview sur votre plate-forme, j’en suis honorer je me nomme Ayissi Nga Joseph-Marie styliste et auteur d’une bande dessinée appelé « la légende de wazal ». J’ai été nominée au beffta awards 2016.   Pour répondre à votre question je suis quelqu’un qui aime aller au delà de mes limites, j’aime aussi me lancer des défis, Créer un modèle ou une création ne suffit pas à véhiculer un message quand ton créé ont n’est obligé d’expliquer l’origine des matières de quoi on s’inspire d’où vient l’idée et on l’illustre en écriture.

 

Social Media Cameroun : Entre l’écriture et la mode comment réussis-tu à concilier les deux?

Wazal Ayissi : Un styliste est un passionné, un visionnaire. A travers ses créations, il marque son temps, raconte son histoire à travers ses collections, son inspiration. Un écrivain est autant créatif et passionné. Il peut à travers ses écrits transmettre des émotions. L’écriture en soi est aussi de l’art. Tout comme dans la mode, les codes, les styles, le public, etc… évoluent avec le temps et en fonction de la société.

Les artistes /créateurs doivent prendre des risques, afin de se démarquer de la concurrence de plus en accrue. Au départ, le styliste et l’écrivain ont les mêmes objectifs : raconter une histoire. L’un transmet son histoire visuellement et l’autre par écrit. Être les deux à la fois est une force, car les deux activités sont complémentaires. On ne peut pas tout faire comprendre par un simple visuel, aussi beau soit-il. Et inversement, l’écriture ne suffit pas toujours à faire ressentir, ce que l’on souhaite à travers les yeux de l’autre.

 

Social Media Cameroun : l’écriture demande tout autant d’énergie que la Mode, quel est ton Secret?

Wazal Ayissi : Je travaille avec une équipe à la mairie de sarcelles, un écrivain public appelé Madame MELONIO, écrivain public de la mairie de sarcelles à Paris et une poète Edzimbi Léonie, peintre en même temps qui m’aide à l’écrit et travaille sur les fables de mon histoire pour la rendre poétique; Djin Ayissi dessinateur je profite pour les remercier.

 

Social Media Cameroun: Autre chose, ton Nom Wazal, d’où te vient-il? est-ce lié à un évènement précis?

 

Wazal Ayissi : La marque wazal à été inspirée du parc naturel « waza » qui se trouve à l’extrême nord du Cameroun, j’ai juste rajouté L qui représente lion comme je cherchais quelque chose de féroces.

 

Social Media Cameroun : Pourquoi avoir choisi cet univers de la bande dessinée?

wazal Ayissi : les maisons de mode quand elles organisent des expositions , elles illustrent leurs créations avec un livre d’or qui retrace le parcours du créateur, des matières utilisées, d’où viennent leurs inspirations.

Moi j’ai voulu faire la différence, créer un univers en bande dessinée, pour valoriser nos richesses culturelles, vanter nos royautés, nos rites, nos coiffures, parler aussi de l’architecture, sans oublier nos étoffes, d’où j’ai eu à créer une étoffe magique, protectrice appelée  » WAZALIANE ».

 

Social Media Cameroun : En te rapprochant, où en évoquant l’aspect des traditions et du conte, que veux tu faire passer comme message?

Je veux que mon récit parle de ma marque, de ce que qu’elle véhicule comme image, de ses origines. C’est pourquoi, j’ai pris la décision de lancer ma bande dessinée « LA LEGENDE DE WAZAL ». cette dernière raconte l’histoire d’un roi, qui doit préserver son peuple.

« WAZAL » est le reflet de la vie d’un styliste. En effet, notre passion provient toujours de quelque part ou de quelque chose.

Une fois qu’on dénote cette passion, il faut la travailler, s’améliorer, écouter les conseils des autres, même si on ne les met pas toujours en place. C’est ainsi qu’on grandi et qu’on gagne en sagesse. C’est également ainsi  qu’on peaufine l’image et le message qu’on souhaite véhiculer.

Ainsi, le fait de transposer une oeuvre littéraire en style permet, oui, de bonifier le projet. Car selon moi, on fait découvrir l’histoire de la marque de façon plus ludique, donc on offre un instant de détente au lecteur par la même occasion.

À travers la bande dessinée, le lecteur comprend mieux ce qu’il porte et pourquoi il le porte. Ceci améliore, à mon avis, d’une part l’identification à la marque et d’autre part, cela me permettrait de créer une proximité et un moment de sincérité avec mes clients et les fans de la marque Wazal.

de plus, j’ai la conviction que combiner la mode et l’écriture  apporte plus de liberté aux personnes qui nous suivent, de par les différents objectifs  de communication (visuels et écritures) que chaque entité reflète.

En ce qui me concerne, je tiens mon don de mon père. Je me suis inspiré de son savoir pour me lancer et je m’inspire de ceux qui m’entourent pour gagner en compétences et finesse. D’ailleurs à la sortie du livre, je compte faire une exposition pour illustrer mes personnages. Par la suite, concevoir les tuniques et vestes portées par  les « walzaciens » et rois du royaume « Wazalville »; Une autre façon de permettre à ceux qui me suivent, de s’identifier à ma marque et de comprendre mon histoire.

 

Social Media Cameroun: L’Afrique et le Cameroun en particulier te sont-ils chers? Penses-tu où tout au plus es-tu déjà venu présenter une de tes oeuvres?

Wazal Ayissi : J’y pense  faire un défilé au Cameroun un de ces jours par la grâce de Dieu.

Je remercie votre plateforme de m’avoir accordé cette interview, je remercie tous ceux qui ont acheté mes créations depuis le début, je remercie aussi les blogueurs et journalistes qui me suivent depuis le début de la création de la marque Wazal.

Social Media Cameroun : Merci de m’avoir fait confiance, c’est un honneur pour moi de parler d’un Jeune Camerounais aux talents divers. c’est pour moi une fierté

 

L’UNIVERS WAZAL EN PHOTOS

 

Source : Marc Ghislain, CEO Social Media Cameroun

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s