THOMY MBONGO: Vainqueur de l’Open International de jeu de DAMES à ABIDJAN

J’ai ainsi eu l’immense honneur de pouvoir recueillir l’impression de Thomy Mbongo, Joueur professionnel de jeu de DAMES et Vainqueur de l’Open International dans cette catégorie qui a eu lieu à Abidjan. Il s’est montré de suite disponible, alors qu’il venait fraichement de remporter ce Prix qui n’est qu’un parmis tant d’autres. Et c’est en cela qu’on reconnait les personnes qui ont une grande âme. Cette disponibilité m’a marqué. Nos échanges furent des plus courtois. Et croyez-moi, ça vous change, lorsque vous voyez un champion avec son palmarès, vous tendre la main. 

J’ai ainsi le plaisir de vous présenter ce CHAMPION, qui porte haut les couleurs du Cameroun, sa terre natale, sur le plan international. Un véritable patriote dans l’âme, quand on sait que jusqu’ici, il n’a pas encore reçu les félicitations de la Fédération Camerounaise de Jeu de Dames.

Nous profitons tous de cette opportunité qui nous est donnée pour lui adresser:

TOUTES NOS FELICITATIONS CHAMPION!!!!!!!!!!!!!!!!

 

received_2151616121576816
@credit photo Thomy Mbongo

#1- Social Media Cameroun : Bonjour Thomy, et merci de nous avoir accordé un peu de votre temps, pour nous parler de vous en tant que vainqueur de l’open international d’Abidjan 2018. Comment peut-on définir votre jeu ?

  • Thomy :  J’adapte la stratégie de mon jeu selon mes adversaires. Par exemple lorsque je sais que je vais affronter un joueur russe ou hollandais, je joue une partie classique fermée. J’essaie d’anticiper et de prévoir les coups de mes adversaires. J’ai appris à jouer dans la rue sans livres ni apprentissage particulier. J’ai du me procurer des ouvrages et  étudier les différentes combinaisons pour les comprendre.

 

received_2151610864910675
En pleine compétition

#2- Social Media Cameroun : Pour parvenir à ce stade, au sommet comme c’est le cas pour vous, en quoi consiste votre entrainement ? Êtes-vous tenu à la même hygiène de vie que les sportifs de haut niveau ?

  • Thomy :  oui, mêmes conditions : je ne bois pas, je ne fume pas, je ne mange ni viande ni poisson, bref autant de discipline pour réussir ! En ce qui concerne mon travail sur le jeu de dames, je m’entraîne tous les jours, j’utilise des logiciels d’analyse de jeu qui me permettent de développer mes stratégies et d’appréhender celles de mes adversaires. La concentration est maximale !

 

 

 

#3- Social Media Cameroun : Vous vivez en France, et vous jouez en tant que Camerounais, c’est rare. Avez-vous le soutien de la Fédération Camerounaise de jeu de Dames ? Quels sont vos rapports ?

  • Thomy : Je vis en France depuis 11 ans maintenant et je dois dire que très souvent je dois mes réussites à moi-même et à quelques personnes étrangères à la fédération camerounaise. Je tiens d’ailleurs à remercier mes soutiens (Ibrahima Tall, Jean D’Almeida, Protein Takaczs et pour mes débuts Monsieur Sandeu Ngako, Marc Mbolo).
    • Je suis camerounais certes mais par choix personnel, c’est mon identité, mon pays ; malheureusement pour le jeu, je ne peux pas compter sur ma fédération, beaucoup d’illusions, pas de soutien. D’ailleurs, anecdote qui sert d’exemple, personne  à la fédération ne m’a félicité depuis ce titre .

 

received_2151615748243520
En Pleine réflexion

 

#4- Social Media Cameroun : N’avez-vous jamais été tenté par un changement de nationalité ? Pour bénéficier de meilleures conditions d’encadrements ?

  • Thomy : Comme expliqué, le Cameroun est mon pays, j’y suis né, j’y ai grandi, ce sont mes racines. Les conditions d’encadrement seraient très certainement meilleures mais je peux déjà compter sur quelques personnes de la fédération française qui me supportent et croient en moi. Nous jouons ensemble, débattons sur les parties…

 

 

#5- Social Media Cameroun : D’où vous vient cette passion indéfectible pour le jeu de Dames ? Racontez-nous

  • Thomy : Mon père m’a initié : lorsque j’étais petit, vers 7 ans, j’observais mon père et un ami jouer en rentrant de l’école. Un ami de mon frère, Nkam Luc, me défiait chaque année, je misais tout l’argent de poche que j’avais pu économiser et il gagnait, il rafflait la mise ! Alors je me suis forgé, j’ai eu envie moi aussi de gagner pour ne plus me faire plumer ! 🙂 J’ai persisté et j’ai gagné. Cette histoire m’a ouvert les portes du jeu.

 

 

#6- Social Media Cameroun : Revenons aux compétitions, parlez nous de votre PALMARES, jusqu’ici.

 

  • Thomy : En 2003, à Trieste en Italie, lors du championnat du monde junior, j’ai remporté la médaille de bronze.
    • En 2005, championnat du monde par équipe en Italie : nous sommes arrivés 3ème.
      • De 2009 à 2012, chaque année, j’ai participé au festival international des jeux à Cannes. J’ai remporté le tournoi du jeu de dames les 4 années consécutivement.
        • En 2012, j’ai participé au championnat d’Afrique individuel au Burkina Faso, j’ai été classé 3ème.
          • En 2015 à Abidjan, je faisais partie de l’équipe camerounaise, nous avons été champions d’Afrique par équipe.
  • Je joue l’interclub aux Pays Bas, le jeu y est valorisé et professionnel. Avec les équipes respectives, nous avons été 4 fois vainqueurs. J’ai aussi eu la chance et l’opportunité de pouvoir jouer en Chine, en Pologne et en Russie.

 

received_2151610731577355
La compétition bat son plein

#7- Social Media Cameroun : Abidjan vient tout récemment de vous sacrer champion de son open international, quel est votre sentiment ? Pourquoi le choix de la Côte d’Ivoire ? Et qu’est ce qui est fait de ce côté pour vulgariser le Jeu de Dames ?

  • Thomy : Je suis très fier et très heureux d’avoir pu gagner ce titre. Dieu m’a honoré et a honoré aussi toute l’Afrique en me permettant de gagner. Le président de la fédération ivoirienne a pris des initiatives, il a démarché auprès de la fédération mondiale afin d’organiser ce tournoi, ce qui est très louable. La Côte d’Ivoire fait beaucoup pour le jeu, vous pouvez vous rendre sur le site pour constater par vous-même leurs initiatives.

 

 

 

#8- Social Media Cameroun : Peut-on dire que vous vivez grâce à votre passion ?

  • Thomy :  Pas assez malheureusement. Lorsque je veux participer à des tournois importants qui occasionnent de nombreux frais(déplacements, hébergement, inscription,…) je dois très souvent me débrouiller seul.

 

 

#9– Social Media Cameroun : Avez-vous des projets ?

  • Thomy : Oui, je rêve d’être champion du monde ! Par ce biais je pourrai vulgariser le jeu au Cameroun ?!

 

 

#10- Social Media Cameroun : Un conseil pour ceux qui veulent suivre vos pas

  • Thomy :  Comme Dieu nous le rappelle tout le temps, à chaque travail correspond un salaire. Comme le président, Son Excellence Paul Biya, « il n’y a pas de sport majeur et de sport mineur », chacun doit pratiquer avec beaucoup d’amour et beaucoup de passion pour atteindre son objectif.

 

received_2151616121576816
Félicitation Champion

Propos recueillis par : Marc Ghislain, Social Media Cameroun

Publicités

3 réflexions sur “THOMY MBONGO: Vainqueur de l’Open International de jeu de DAMES à ABIDJAN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s